Exposition

Faire danser la matière – Francine Simonin

Décédée en 2020 à l’âge de 84 ans, Francine Simonin a profondément marqué l’histoire de l’art du Québec et laisse derrière elle un œuvre d’une grande intensité. Forte d’une carrière qui s’étend sur une cinquantaine d’années, cette artiste d’origine suisse a cumulé plus de 200 expositions individuelles et de nombreuses expositions collectives, tant sur la scène nationale qu’internationale. L’exposition Faire danser la matière, qui regroupe une trentaine de peintures, de dessins et d’estampes réalisés par Simonin à partir des années 1980, est divisée en trois salles, pour autant de périodes marquantes.

Dans les années 1980, Francine Simonin traduit les mouvements du corps en s’inspirant de modèles féminins. Réalisés avec fougue, les œuvres de cette période mettent de l’avant l’énergie et la gestualité de l’artiste. Quelques traits suffisent pour faire danser les modèles schématisés sur la toile ou le papier. Encore proches de la figuration, les œuvres choisies témoignent toutefois de la grande liberté artistique de Simonin, qui a imprégné l’ensemble de son œuvre.

À partir des années 2000, la peinture devient le médium de prédilection de Simonin. Sur la toile, la matière se tourne, se courbe et s’étire sous la main du peintre. Jusqu’à ses toutes dernières œuvres, Francine Simonin n’a jamais cessé de mettre de l’avant la puissance et l’énergie du geste. La vitalité de son œuvre continue d’étonner.

Musée d'art contemporain de Baie-Saint-Paul

Ville de Québec

Tadoussac

Comment se rendre au Musée ?

Abonnez-vous à notre infolettre